Nouvelles
(Moncton, N.B.) – 30 mars, 2016 – L’Institut atlantique de recherche sur le cancer (IARC) a annoncé aujourd’hui l’atteinte des objectifs et la conclusion d’une campagne de financement de 10 millions de dollars, soit la plus importante campagne des 15 ans d’histoire de l’Institut.
« Au cours de ses 15 premières années, l’Institut atlantique de recherche sur le cancer a connu d’importants succès. La conclusion réussie de cette campagne de financement de 10 millions de dollars est de très bon augure pour l’avenir de l’Institut », rapporte le président de l’IARC, Dr. Rodney Ouellette. La campagne La recherche sur le cancer sauve des vies avait comme objectif de sensibiliser le public aux travaux de recherche sur le cancer au Canada atlantique et d’inciter la population à appuyer ces recherches, qui sont si importantes pour de nombreuses raisons. Selon Dr. Ouellette, le Canada atlantique connaît les taux les plus élevés de cancer au pays. « En effet, dit-il, une personne sur trois au Canada atlantique sera touchée par le cancer, ce qui nous préoccupe beaucoup en tant qu’institut de recherche établi dans la région. C’est à plus forte raison donc que les Canadiens et les Canadiennes de la région atlantique sont appelés à diriger avec nous leurs énergies pour enrayer ce grand problème. »
« En plus des données alarmantes sur le cancer dans notre région, force est de constater que nous sommes la région la plus sous-financée du pays en matière de recherche, ajoute Dr. Ouellette. Cette campagne avait comme objectif ultime d’arriver à vaincre le cancer et d’obtenir de meilleurs résultats pour les patients grâce à la recherche. Nous menons des recherches de pointe qui contribueront aux efforts mondiaux de lutte contre cette maladie et il est important que les gens de la région atlantique nous accompagnent dans cette lutte. L’aide et l’appui de notre population nous permettront aussi de garder dans notre région nos chercheurs les plus brillants. »
Ce sont deux personnes bien connues dans la région de l’Atlantique qui ont présidé la campagne La recherche sur le cancer sauve des vies : Mme Aldéa Landry, chef de file du monde des affaires de Moncton, et M. Lee Bragg, directeur général de la société EastLink à Halifax.
« Je suis ravie du succès de cette campagne de l’IARC, dit Mme Landry, parce que je crois fermement que la recherche sauve des vies. Le Canada atlantique détient malheureusement le record du plus haut taux de cancer du pays, et il est donc très important, voire urgent, d’appuyer la recherche qui se fait chez nous, dans notre propre Institut de recherche sur le cancer. »
« Grâce à cette campagne, les Canadiens et les Canadiennes de la région de l’Atlantique ont su montrer au monde entier la recherche de calibre international qui se fait ici, dans notre région, par des hommes et des femmes qui choisissent de vivre au Canada atlantique, affirme M. Bragg. Les résidents du Canada atlantique ont également annoncé haut et fort, par leur appui financier, qu’ils ont bonne foi que notre région a le potentiel d’être un chef de file mondial. »
Bobby Orr, hockeyeur de grande renommée, a porté le titre de président d’honneur de la campagne. « C’est avec plaisir que j’ai prêté main-forte à l’IARC en ma qualité de président d’honneur de la campagne de financement de l’Institut. Mon premier contact avec l’IARC remonte à plus d’une décennie », dit-il, évoquant les tournois de golf parrainés par Assomption Vie et Lounsbury. « J’ai été témoin de la croissance de l’IARC et j’ai pu constater les effets de la recherche que mène l’Institut. Les fonds amassés viendront appuyer cette recherche et profiteront en fin de compte aux patients qui sont atteints du cancer. Cette cause me tient à cœur et je suis très heureux que les objectifs de la campagne aient été atteints. »
L’objectif de 10 millions de dollars a été réalisé grâce à des dons totalisant 5 millions de dollars de la part de particuliers et d’entreprises, et d’une autre tranche de 5 millions de dollars de subventions à la recherche obtenues par les chercheurs de l’IARC.
Au cours des 15 dernières années, l’IARC s’est taillé une place comme centre d’excellence en recherche sur le cancer. « Nos scientifiques collaborent avec des chercheurs de partout au Canada et dans le monde entier afin de comprendre la biologie du cancer et de se servir de ces connaissances pour améliorer les soins aux patients grâce au dépistage précoce, à l’amélioration du processus diagnostique et au traitement ciblé », confie Dr. Ouellette. L’équipe de recherche multidisciplinaire regroupe plus de 50 personnes ayant des connaissances spécialisées en génomique, en protéomique, en biologie moléculaire et cellulaire, en immunologie, en biologie computationnelle, en pathologie, en chimie thérapeutique et en spectrométrie de masse..

Twitter

Articles archivées

btn campain FR
Institut atlantique de recherche sur le cancer
Pavillon Hôtel-Dieu
35, rue Providence
Moncton, NB E1C 8X3 Canada

info@canceratl.ca
Tel.: 506-862-7512
Fax.: 506-862-7571
Annual Report 2017 Cover
Notre rapport annuel
Téléchargez le pdf bullet blanc

L’Institut atlantique de recherche sur le cancer

(IARC) est un organisme à but non lucratif établi depuis 1998 et situé au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton. Disposant d’installations ultramodernes, l’IARC est devenu un véritable centre d’excellence en recherche sur cancer.

Nos partenaires

logo excipio logo chudumont logo soricimedlogo neplogo ccslogo umonctonlogo unblogo vitalitelogo conceptiaSRC logoNBHRF logoMerck Logo.svg